Les 5 erreurs à éviter quand tu entreprends

Les 5 erreurs à éviter quand tu entreprends

Entreprendre c’est une aventure merveilleuse ! Je pourrais t’en vanter les mérites pendant des heures, tellement je ne regrette absolument pas ma vie d’avant.

Mais une aventure c’est aussi des obstacles, des erreurs et des difficultés. Et pour te faciliter la vie, je t’ai répertorié les principales erreurs que je constate régulièrement dans mon quotidien de coach pour entrepreneures.

L’objectif ? Te donner un maximum d’informations et de conseils pour booster ton projet de création d’entreprise et te permettre de vivre cette expérience en étant épanouie et sereine.

Je te propose donc que nous abordions ensemble ces 5 erreurs à éviter.

#1 : Ne pas développer son mindset

Soyons honnêtes entre nous, quand on démarre en entrepreneuriat, on vit une véritable aventure humaine.

Et même si on se prépare, on ne sait finalement pas vraiment à quoi ça va réellement ressembler. 

D’ailleurs en plus du mot “mindset” que tu vas beaucoup croiser dans tes lectures ou écoutes, tu entendras également beaucoup parler de “montagnes russes”. Tu vivras des émotions très positives mais aussi parfois de vrais découragements.

Et pour gérer ces épisodes compliqués, il va falloir trouver les ressources en toi pour garder le cap quoi qu’il arrive. Grâce à un mindset puissant, tu pourras surmonter et transformer ces obstacles en vraies opportunités.

Ok mais comment on fait pour développer son mindset ?

Déjà, commence par identifier ce qui t’empêche d’avancer, voici quelques exemples de ce qui bloque principalement les entrepreneurs : “je me sens seule”, “il me manque des compétences et je me sens bloquée”, ‘est-ce que mon projet a du sens ?”, “j’ai peur d’échouer”…

Puis :

  • Partage ton expérience autour de toi. Même si ton entourage ne semble pas toujours comprendre ce que tu fais, accorde leur une place pour leur partager ce que tu vis et leur demander leur avis. Tu serais surprise des solutions concrètes qu’ils pourraient t’apporter.
  • Dis-toi que tu ne peux pas être douée en tout et surtout que les opportunités d’apprendre sont infinies. Je te propose donc d’apprendre à apprendre, c’est la clé ultime !
  • Enfin, ne te laisse pas avoir par tes peurs. La peur est là pour te protéger du danger, mais pas d’un potentiel échec lointain et imaginaire. Ne laisse pas trop ton esprit vagabonder et mets-toi en action, c’est le meilleur moyen d’empêcher ta peur de te paralyser.

#2 – Faire l‘impasse sur la paperasse

Même si c’est sympa parce que ça rime, je sais bien que c’est la partie qui intéresse le moins les entrepreneurs, et encore plus quand on débute et qu’on est tout feu tout flamme lancée dans son projet (“factures, rentabilité, charges, URSSAF… what ?”).

Alors soit tu choisis de faire l’autruche et tu dis bonjour aux mauvaises surprises quand tu te rendras compte que tu dois forcément y passer.

Soit tu prends le parti de jouer la sécurité avec deux maîtres-mots : rigueur et organisation.

Pour te rendre la vie plus simple, tu peux déjà choisir le régime de la micro-entreprise qui te facilitera grandement la vie, car ce régime est simplifié et parfait pour démarrer.

Et ce sera justement l’occasion de commencer doucement à te familiariser avec l’administratif et à mettre en place une vraie organisation pour la suite.

Ce que tu dois retenir c’est que savoir calculer et anticiper tes charges, protéger ton business et gérer tes finances te permettront de développer ton entreprise sereinement et rapidement.

#3 – Ne pas vouloir investir

Tu ne veux pas dépenser car tu ne gagnes pas encore ta vie avec ton business. Et je le comprends, j’ai moi-même mis un peu de temps avant de me résoudre à l’évidence : investir dans des outils et des formations adaptés à son business est indispensable. 

Et surtout n’attends pas d’être rentable pour investir. Car oui, c’est bien un investissement et non pas une dépense, il sera susceptible d’être rentabilisé. Il te permettra de construire plus rapidement ton entreprise, de gagner un temps fou pour progresser et au final toucher ta clientèle.

Pourquoi investir dans des outils ? Ils te feront avancer au moins deux fois plus vite et te permettront d’atteindre un niveau de business et de professionnalisme qui donneront envie à tes clients d’acheter chez toi (pour moi il pourrait s’agir d’outils de design ou d’emailing par exemple).

Pourquoi investir dans des formations et/ou des accompagnements ? Pour adopter de suite les bonnes stratégies apportées par des experts qui sont eux-mêmes passés par là, puis surtout pour continuer à apprendre et développer tes compétences.

Le tout est maintenant de choisir les bons investissements, ceux qui vont se mettre au service du développement de ton entreprise.

#4 – Rester dans sa zone de confort

On ne prend pas de risque pour s’éviter de potentiels échecs ou par simple peur du changement.

Sauf que c’est un faux sentiment de sécurité qui génère des limites à notre évolution et à celui de notre business.

Première chose à faire, on évite les routines qui ne nous permettent pas de nous développer et on s’attend à devoir gérer des imprévus.

Mets-toi volontairement dans des situations inconfortables qui te permettront d’apprendre à gérer ta peur de l’inconnu et à oser tester de nouvelles expériences.

Personnellement j’ai le sentiment de sortir de ma zone de confort très régulièrement. C’est un exercice que j’ai eu beaucoup de mal à réaliser au démarrage, et avec de l’exercice, je m’y suis habituée et je le vis beaucoup plus comme un challenge qui me rend fière de moi une fois réalisé.

#5 – Chercher la perfection

On attend le bon moment pour se lancer, que tout soit parfait pour lancer son offre, attendre, peaufiner, perfectionner, repousser, se trouver 1000 raisons de ne rien faire finalement.

Attention aucun jugement de ma part, je suis également passée par là (quand je te dis que ces erreurs concernent quasi tous les entrepreneurs…). J’ai vite compris que j’avais perdu un temps fou et que mes exigences me bloquaient et ne créaient que de l’immobilisme.

Alors dis-toi une chose toute simple : rien n’est immuable. Lance-toi, teste, récolte les retours de ta cible, puis améliore, peaufine. Mais au moins, lance-toi !

Je connais des entrepreneures talentueuses qui travaillent encore à l’amélioration de leurs offres déjà lancées. Non pas parce que ce qu’elles proposaient ne marchait pas, mais parce que les attentes du marché ont évolué, parce qu’elles ont également évolué dans leur business et qu’elles souhaitent apporter encore plus de valeur à leurs produits ou offres.

Ne te laisse donc pas bloquer par ton perfectionnisme, souffle un coup et (je ne te l’ai pas encore assez dit), lance-toi !

Tu connais désormais les 5 erreurs à éviter quand on entreprend et que je constate au quotidien. Le top c’est que maintenant tu en as conscience pour les éviter. Si tu as envie de te lancer et que tu ressens le besoin de sécuriser ton projet, tu peux bien entendu échanger avec moi en me contactant sur le formulaire de contact ou en réservant un appel découverte.

Laisser un commentaire